• Retrouvez nous sur Facebook
concours international 1984 SIRP

concours international 1984 SIRP

Au beaux -arts de Clermont

Suite à la réforme de 1980 des beaux-arts, (suppression des vraix valeurs artistiques)

J'ai choisi de pratiquer la photographie comme autodicdate pour échapper aux nouveaux plasticiens enseignants que le directeur avait mis en place.

L'art photographique est devenu mon point de fuite de cette école. J'ai pu exprimer ma liberté créative, mon authenticité à travers ma sensibilité artistique dans mon laboratoire photographique personnel et mettre en valeur la magie et l'acte photographique.

Ce travail malgré plusieurs embûches aux beaux arts a obtenu 4 ans après le prix international à la SIRP de Royan.

"L'artiste est sans âme à travers une image qui se meurt dans cette école, série métamorphoses photographiques.J'ai aborder l'acte photographique comme la peinture, le monde de l'invisible.L'état ne doit pas imposer sa culture les arts plastiques.jfs

En 1983 à ma sortie forcée des beaux-arts , je découvre le livre de Jacques maroger. "A la recherche des secrets des grands peintres".

Une nouvelle aventure commence.

La recherche de l'invisible en peinture : Les médiums des Maîtres:

Van Eyck, Antonello de Messine,Léonard de Vinci,Rubens,Titien,Rembrandt,Vélasquez...

Prix international Royan 1984

Prix international Royan 1984

Pour la défense de la peinture

 

De la photographie et retour à la peinture

 

"L'artiste peintre est avant tout un ingénieur qui met en valeur la magie de la peinture" jf schembari

 

 

Mon atelier est un laboratoire ou à partir des bases des anciens tout est fabriqué.De la toile à la couleur  à travers mes médiums et  l'expérimentation de la mise en place du tableau.

Je refuse la notion de style.Cette grande variété et diversité de mon travail justifie cette recherche d'écriture et de matière de mes toiles.La rapidité et la spontanéité d'une peinture rapide est nécessaire pour conserver l'émotion d'une oeuvre d'art.Cette inachèvement de l'oeuvre pour m'éloigner du coté photographique et décoratif, met en valeur cette variété de style dû à mes médiums.Aujourd'hui après 30 ans de recherches et d'embûches, j'ai découvert mes 5 médiums et ses méthodes de travail.Mon oeuvre va commencé.L'invisible de la peinture est maîtisé.Merci Jacques Marioger  " les secrets des grands Maîtres"de cette nouvelle ouverture d'esprit perdu de la peinture que l'art contemporain ignore.

 

 

Un nouveau mouvement

va naître:

"le postmodernemédium". Schembari

Nu poétique

Nu poétique

Portrait imaginaire visage flou yeux ...

Portrait imaginaire visage flou yeux ...

L'artiste sort de sa bulle

L'artiste sort de sa bulle

Première nature morte

Première nature morte